Les vertus insoupçonnées de la sieste

Publié le 3 Juil, 2020
par Francois Benetin

Faire une sieste est bénéfique pour votre cerveau et votre mémoire.

La sieste n’a pas toujours eu une bonne réputation. Elle a été souvent considérée et l’est encore comme le propre des personnes âgées, raplapla, fatiguées. Or, il est désormais scientifiquement reconnu que « Faire la sieste » de l’après-midi est excellent pour notre forme physique et pour nos ressources cérébrales. Il faut néanmoins respecter quelques règles.

Une étude de la NASA a conclu, il y a quelques années, qu’une sieste de 30 à 45 minutes en cours de journée accroissait les facultés cognitives de 40%. Des études sur un millier de personnes a révélé que ceux qui effectuaient une pause sous forme de sieste dans la journée obtenaient de meilleurs résultats à des tests de performances cognitives que ceux qui n’en
faisaient pas. La différence est particulièrement significative sur les capacités d’apprentissage et de mémorisation.

La durée de la sieste doit être courte

La sieste ne doit pas dépasser 45 minutes pour être bénéfique (Résultats d’étude conduite par des étudiants en biologie de l’Université de Berkeley).
La durée idéale semble se situer entre 15 et 35 minutes au maximum. C’est le temps nécessaire pour que l’organisme récupère, se détende et offre ainsi au cerveau un repos reconstituant. En particulier, le sommeil pendant de courtes périodes élimine la fatigue nerveuse occasionnée par des moments de grande concentration.

En conclusion, faites la sieste, régulièrement ou occasionnellement, de préférence à heure fixe, en veillant à ne pas dépasser trois quarts d’heure.

Nos derniers articles concernant
0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.