Oxygénez votre cerveau

Le cerveau est gros consommateur d’oxygène et la mémoire a besoin d’oxygène pour être performante. Quelques exercices quotidiens de respiration, sans forcer, ne peuvent qu’être bénéfiques (sauf pour ceux atteints de tuberculose pulmonaire et d’épilepsie). Debout, les bras le long du corps, respirez amplement en remplissant d’air d’abord le bas des poumons (poussez l’abdomen en avant), puis en emplissant d’air le haut des poumons. Ensuite expirez en vidant d’abord le haut des poumons puis le bas. Ne bloquez pas l’air dans les poumons. Faites cet exercice 3 à 5 minutes par jour, sans forcer. Si vous vous sentez étourdi, c’est que vous forcez trop.

Vous pouvez aussi rythmer votre respiration en marchant. En inspirant sur 2, 4 ou 6 pas et en expirant sur le même nombre de pas. Si vous vous sentez essoufflé en faisant l’exercice, diminuez le nombre de pas sur lequel vous vous rythmez.